Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 07:00

Ah ah ! Un p'tit Legardinier ! Oui, je l'avoue, j'aime cet auteur. Pourtant, ce n'est que le second livre que je lis de lui, et j'en ai encore deux en réserve à savourer, et j'aime. Oui, j'aime, que voulez-vous ? Demain j'arrête m'a causé de sacrés fous rires en pleine séance de vélo (en pleine salle de sport aussi, rhoooo, la honte !). Et depuis, je suis le parcours de Gilles Legardinier car j'aime aussi beaucoup la relation qu'il entretient avec ses lecteurs, sa gentillesse (enfin, je ne le connais pas encore en vrai, mais c'est l'impression qu'il donne) et sa simplicité. Bref, un auteur qui me plaît !

 

Nous-etions-les-hommes.gifÉvidemment, dès qu'il a annoncé la sortie de son nouveau livre, je me suis jetée dessus. Pourquoi celui-ci alors que les deux précédents ne sont pas encore lus ? Parce que Complètement cramé, je ne voulais pas l'enchaîner avec Demain j'arrête, et que Et soudain tout change m'avait été déconseillé par une amie qui, me sachant quelque peu mal en point et loin de mon école, avait jugé que ce n'était pas le moment pour moi de le lire. Et comme j'écoute mes amies...

Par contre, Nous étions les hommes, n'a pas échappé à mes petits doigts avides.

Legardinier change d'univers dans ce roman, et c'est le moins que l'on puisse dire ! Terminé la comédie sympatoche, les fous rires, la légèreté des extrapolations du héros. Là, on plonge dans un univers froid, scientifique, où une terrible maladie mentale s'abat sur notre monde. Les deux héros se débattent comme ils peuvent face aux terrifiantes découvertes qu'ils font. Leurs vies sont en jeu, mais bien plus que cela, la survie de notre espèce. Le livre se penche aussi sans pitié sur les grands groupes industriels qui dirigent notre avenir à coup de brevet, sur ces personnes riches que se prennent pour dieu, et c'est dans un thriller captivant que Gillles Legardinier nous emmène. Dès le départ, je suis restée accrochée au bouquin, sans possibilité de m'enfuir.

Bref, un vrai page turner !


Gilles Legardinier est l'auteur français qui a vendu le plus de livres cette année avec son Demain j'arrête. Il y a fort à parier qu'il renouvelle cet exploit en 2014 avec Nous étions les hommes !

 

─═☆Bonne lecture☆═─
Ҡяine

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Laure Navarre 03/02/2014 07:24


Ok ! Avec plaisir !

Laure Navarre 02/02/2014 08:45


Je le garde pour les vacances !


J'ai hâte ! ... pour le livre... et pour les vacances !!!!

K.Rine 03/02/2014 07:20



Tu vas te régaler ! Tu me diras ici ce que tu en as pensé ?