Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 07:46

Bonjour mes blogonautes !

 

Il y a des moments dans la vie qui pourraient se valoir mais qu'une belle cause devrait rendre inoubliables. Oui, encore une dédicace (en ce moment c'est super cela n'arrête pas !), mais celle-ci me tient tout particulièrement à coeur...

 

Affiche-les-ptits-courageux.jpg

 

Grâce à Hervé Croenne qui a eu cette idée de génie, samedi prochain, le 11 décembre 2010, je serai en compagnie de 18 autres auteurs au café "La Place", place d'Italie, pour vendre mes livres. Et alors ? Et bien cette séance de dédicace qui aura lieu entre 15 heures et 19 heures sera exceptionnelle car une partie du bénéfice généré par nos ventes ira directement à l'Association les P'tits Courageux.

 

 

les ptits courageux-logoVous ne connaissez pas cette Association ? C'était mon cas aussi il y a encore quelques semaines. Pourtant, nous avons tous déjà croisé l'un de ces p'tits courageux dans la rue. Ces enfants qui souffrent d'une malformation faciale et doivent subir de nombreuses interventions portent bien leur nom ! Il est donc normal que tant d'auteurs aient répondu très vite et spontanément à la demande d'Hervé Croenne...

 

Quoi ? Vous n'avez pas encore toutes les infos ?

Bien, alors je répète (oui, je "martèle" un peu mais c'est pour la bonne cause : il faut venir !)

 

Samedi 11 décembre 2010

Entre 15 heures et 19 heures

Place d'Italie, au café La Place

Prenez votre porte-monnaie et votre grand cœur

Et venez faire vos achats de Noël auprès de 19 auteurs !

Cafe-La-Place.jpg

 

Voilà, samedi prochain vous allez pouvoir combler vos proches (et vous-même !) en achetant des livres passionnants, et en plus vous aiderez des enfants à vivre un peu mieux leur handicap... Ne me dites pas que vous hésitez encore ! ;-)

 

A samedi donc ! Et d'ici là...


★★.·¯`★ Bonne lecture ★¯`·.★★

Ҡяɪиε

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 16:38

Bonjour mes blogonautes !

 

Ah quel week-end !

salon livre 1010 neuilly en thelleComme vous le savez, j'étais samedi dernier au 9ème Salon du Livre de la ville de Neuilly en Thelle (dans l'Oise). Le matin-même je prépare ma petite valise dans laquelle j'espère toujours ne rien oublier : livres, stylos, marque-pages, cartes de visite et bien sûr les indispensables bonbons... Oui oui, vous le savez bien si vous passez me faire un coucou durant mes dédicaces, depuis la toute première fois des petites confiseries vous attendent toujours sur mon stand, histoire de mettre un peu de douceur dans ce monde de brutes...

Bref, en fin de matinée, Sophie enfile sa tenue de Supercoach et nous voilà toutes les deux parties pour la Picardie (non sans une pensée pour notre groupe fétiche des Fatals Picards !)^^. Arrivées vers midi à l'Hôtel de Ville de Neuilly en Thelle, nous sommes immédiatement conquises par la salle qui s'ouvre devant nous : c'est haut de plafond, clair, chaleureux, on aime !


Rapidement, Martine Cauvain s'occupe de me trouver une place où installer mes livres. Elle est aussi sympathique que ses mails le laissaient soupçonner, la journée s'annonce bien !

Midi et demi, nous sommes prêtes... Je tiens mon stylo entre les dents, pirate de la littérature, alors que Sophie part à l'abordage des personnes autour de nous pour faire connaissance... C'est vite fait : la salle est vide ! Petit moment de doute : "Mais qu'allait-elle faire dans cette galère ?" Heureusement, au bout de quelques minutes, un voix venue du ciel nous interpelle : "Quelqu'un veut boire quelque chose ?"... Dieu posséderait-il des vignes au Paradis ? Ah non, c'est Martine et son équipe qui nous invitent à partager un moment convivial en leur compagnie. Nous voici donc au premier étage, avec vue sur la salle (décidément j'aime beaucoup cette salle !) en train de papoter. Martine me raconte l'évolution de ce Salon du Livre depuis sa création et la fierté qu'elle a, cette année, d'avoir pu mettre en place le premier prix de littérature de la ville avec un énorme comité de lecture qui a élu son livre préféré. Elle a de quoi être fière, je peux vous le dire ! Ce Salon va se révéler une petite merveille. De l'autre côté de la table, c'est Geneviève, 90 ans, qui nous parle de sa vie dans la Résistance et nous fait part de ses aventures extraordinaires. Nous sommes émerveillés et éberlués tour à tour par ce récit... Deux conteurs sont là, annonce d'un après-midi dédié aux histoires...

Nous redescendons Sophie et moi alors que quelques promeneurs pénètrent dans la salle. Un grand libraire est là, avec plein de livres pour enfants (argh, tentation ! heureusement, j'avais oublié mon chéquier... malheureusement j'avais ma carte bleue !).


Anne-Fusz-Defis.jpgNous faisons connaissance avec les auteurs présents : beaucoup sont eux aussi auto édités, et nous papotons avec deux poétesses : Jacqueline Faventin et Anne Fusz-Defis. Voilà bien un genre littéraire difficile à vendre ! Rares sont les gens qui entrent facilement dans la poésie et je dois bien reconnaître que je fais partie de cette catégorie de personnes (même si j'aime beaucoup certains auteurs classiques !)... Par bonheur, j'apprends que Anne va bientôt commettre d'autres livres dans un genre différent ce qui me permettra de la lire ! :D

 

Quant à Jacqueline, elle nous fait découvrir son univers de poésie qu'illustre son petit-fils Camille avec une réelle sensibilité.


Et puis soudain, sans que je sache vraiment pourquoi, et alors que Sophie est partie écouter des contes uniquement pour adultes quelque part dans les étages de la Mairie, des lecteurs se jettent sur mes livres. Sans rire, j'exagère à peine : je découvre des gens charmants, qui prennent le temps de discuter avec les auteurs, qui ne se sentent pas obligés d'acheter le livre qu'ils ont touché et qui posent des questions très intéressantes. Ma préférée ? Cette dame (Béatrice ou Patricia ?) qui m'a demandé, après avoir compris que j'aimais changer de genre littéraire dans mes écrits, si je prenais en compte les remarques de mes lecteurs pour adapter mon style à ce qu'ils aimaient... Question pertinente, même si cela ne fonctionne pas tout à fait comme ça ! ^^

Bref, me voilà en train de papoter, discuter, bavarder, échanger (ah oui, j'aime ça !) et de voir mes piles de livres fondre comme neige au soleil. C'est un pur moment de bonheur !


Puis, vers 17h, Monsieur le Maire prend la parole pour annoncer le résultat du prix littéraire. Les gens sont là, passionnés, et cela fait chaud au coeur de se retrouver parmi tous ces lecteurs... Applaudissements, remerciements, le Salon touche à sa fin... Il est temps : un sournois mal de tête me rappelle que je suis debout depuis très tôt ce matin et ai fait le plein d'émotions pour un moment !

Il me reste à remercier Martine Cauvain sans qui je n'aurais pas mis les pieds dans ce Salon et qui me prend des livres pour sa bibliothèque. J'espère de tout cœur que les Novillaciens vont aimer mes histoires et en redemander !

J'ai aussi une pensée pour Monique Le Dantec qui m'a fait connaître ce Salon...

On remballe... On échange nos adresses mails... Et nous voilà reparties, Sophie et moi, sur la route qui traverse la campagne blanche...

Vivement la prochaine séance de dédicace !

Ce sera dans 15 jours à Paris, qu'on se le dise ! ;-)

 

★★.·¯`★ Bonne lecture ★¯`·.★★

Ҡяɪиε

 

 

Et rien que pour le plaisir, un dessin de Camille...

St-augustin-prov099.jpg

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 08:34

Bonjour mes blogonautes !

 

la-quatrieme-dimension.jpgBon, vous allez me dire que tout est dans le titre, mais en réalité pas tout à fait... Aussi je vais me permettre, pour une fois, de vous raconter ma petite vie perso afin que vous puissiez plonger comme moi dans la 72ème dimension (tindin tindin tindin... "Non, ne cherchez pas à régler votre téléviseur...")

 

Bref, le week-end prochain je serai, de midi à 19 heures, à la mairie de Neuilly en Thelle (Oise) à l'occasion de leur 9ème salon du livre. C'est Monique Le Dantec qui m'a indiqué ce Salon qu'elle connaissait déjà et où j'ai été chaleureusement accueillie. Jusque-là, pas de souci. C'est même plutôt chouette d'avoir trouvé un endroit sympathique où rencontrer mes lecteurs et passer une journée agréable...

 

Là où cela devient très étrange, c'est quand mercredi dernier ma fille me dit qu'elle souhaite participer à la prochaine compétition de judo. Vous vous demandez certainement quel est le rapport avec la choucroute, mais attendez, cela va venir ! Bref, je dis à ma minette-ceinture-blanche "Pourquoi pas" et vais de mon pas agile longer le tatami pour me rapprocher du panneau d'affichage afin de m'enquérir de la date de la sus-mentionnée compétition... Je parcours le tableau et découvre qu'elle aura lieu le samedi 27 novembre. Flûte. Evidemment, c'est le samedi où je serai en dédicace... Donc pas possible d'accompagner ma minette-judoka à la compétition et je prie pour que mon Cher et Tendre soit disponible cet après-midi-là...

Mes yeux suivent la ligne pour découvrir l'endroit où va se dérouler la compétition et je dois bien reconnaître que j'ai dû lire au moins quatre fois le nom de la ville avant de croire ce que je voyais : Neuilly en Thelle !

 

Donc, le week-end prochain, les Novilaciens accueilleront deux Carville : l'une munie de sa plume et l'autre de son kimono ! Franchement, quelle était la probabilité pour que cela arrive ?

 

salon_livre_1010_neuilly-en-thelle.jpg

 

 

 

Sur ce, je vous donne donc rendez-vous le samedi 27 novembre 2010, à la mairie (salle des fêtes) de Neuilly en Thelle (60), à partir de midi pour venir découvrir le 9ème salon du livre de cette ville aux multiples facettes !

 

 

 

 

 

 

★★.·¯`★ Bonne lecture ★¯`·.★★

Ҡяɪиε

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2010 6 13 /11 /novembre /2010 19:33

Coucou mes blogonautes !

 

enghien logoÇa y est, c'est fait : mon premier passage à la radio sur IDFM 98.0FM dans l'émission de la sympathique Laurence Ducorneau Des Mots, Des Livres est terminé ! Un quart d'heure à parler de mes romans, de ma passion... Une fois le trac un peu passé, c'est vraiment très agréable d'échanger avec une professionnelle comme Laurence. Elle connait bien son métier et sait mettre à l'aise ses invités.

 

Je vous laisse écouter ce que cela donne et me donner votre avis !

 

★★.·¯`★ Bonne lecture écoute ! ★¯`·.★★

Ҡяɪиε

 

 

 

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2010 6 13 /11 /novembre /2010 12:50

Bonjour mes blogonautes !

 

 

 

enghien_logo.jpgScoop du jour : cet après-midi, vers 17h15, je serai interviewée par Laurence Ducornau qui anime sur radio Enghien (98.0 FM) l'émission "Des Mots, des Livres". Donc, si vous avez envie d'entendre ma douce voix de crécelle ou encore de savoir combien de temps je vais réussir à tenir sans dire de grosses bêtises (les paris sont ouverts !) rendez-vous cet après-midi !!

 

 

★★.·¯`★ Bonne lecture écoute ! ★¯`·.★★

Ҡяɪиε

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2010 1 08 /11 /novembre /2010 22:59

 

 

Ah mes chers blogonautes, quel week-end !

Affiche-SIEL-BNF.jpgComme vous le savez, j’assistais en tant qu’auteur au premier salon organisé par le SIEL de Paris, salon qui s’annonçait assez costaud puisqu’il recevait un peu plus de 450 auteurs sur deux jours. Donc, dès le matin, me voici partie avec ma grosse valise de bouquins vers le SIEL, sous son homonyme gris et pluvieux. Bon, quelque part, je me dis qu’au moins je ne regretterai pas d’être enfermée tout le week-end puisque je ne risque pas de profiter de mon jardin avec un temps pareil !

Et la notion d’enfermement est réelle pour le coup : car il ne faut pas avoir le vertige quand on arrive au SIEL ! (^^) Après avoir mis la main sur la Tour 2 du premier coup (oui oui, ça a l’air simple comme ça, mais j’en connais qui ont un peu galéré…), l’ascenseur nous offre une seule possibilité : le 18ème étage. Ziiip… 13 secondes d’une montée fulgurante et les portes s’ouvrent sur une première salle. C’est celle dans laquelle je serai durant deux jours. Voyons le bon côté des choses : je bénéficie d’une très belle vue sur la Seine et une péniche violette incroyable. Et nos stands sont moins tassés ici que dans la salle numéro 2. Mais bon, quand on sait à quoi ressemble les salles de la BNF, j’avoue être un chouillas déçue par l’ambiance « bas de plafond »… Bon, après tout, qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse, non ?

J’installe mon petit stand et je fais connaissance avec mes voisins de table. Et là, je remercie l’organisation qui fut frappée d’un bienheureux hasard en me plaçant aux côtés d’auteurs et éditeurs vraiment extras. Oui oui, mes blogonautes, vous n’allez pas y couper : je vais tous vous les présenter ! hi hi…

Tout d’abord, ceux que je n’ai pas assez eu le temps de connaître car ils n’étaient là que le samedi : Serge Revel et Eric Van Hamme. Je pourrai bientôt lire « Le foulard gris » de Serge (c’est Sophie de ma Dream Team qui l’a pris !), et je pense me procurer assez rapidement un livre d’Eric (hum, difficile de prendre tous les livres que l’on veut dans un tel salon, surtout quand les enfants passent par là !). En attendant, je me régale avec les textes de son blog !

Sophie-Solignac.jpg

 

 

 

Je vous propose aussi de faire connaissance avec Sophie Solignac, auteur et éditrice d’un très joli album dont le nom donne déjà envie de le dévorer : « Coline et Chocolat ». Evidemment, j’ai craqué pour mes enfants et j’ai bien fait : ils ont tous les deux beaucoup aimé. Ils ont même remarqué que c’était le tome 1 et m’ont demandé de questionner Sophie sur la sortie du tome 2 ! Bon, ils vont devoir patienter un peu, je le crains, mais comme on dit : « plus c’est long, plus c’est bon… » ;-)

 

Coline-et-chocolat.JPG

 

 

 

Claude-Exeter-Desire.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y avait à ma gauche Claude-Exeter Désiré, un auteur et éditeur spécialisé dans la Turquie et l’orientalisme. De prime abord, je me suis demandée bêtement (oui, un regain de blondeur, oups !) si nous allions avoir des atomes crochus. Question débile a posteriori puisque je dois bien admettre que peu importe ce que les gens écrivent, quand on tombe sur des êtres aussi sympathiques on passe de bons moments ! Une fois quelques réserves passées, nous nous sommes vraiment bien marrés (dixit Claude-Exeter !) et notre petit coin était plutôt animé.

 

 

 


Thierry-Depeyrot.JPG

 

 

 

 

Enfin, pour compléter notre trio dominical, il y avait aussi Thierry Depeyrot qui a créé un magazine dédié au 13ème arrondissement de Paris. Je sens qu’une sacrée somme de connaissances soutient une passion pour son lieu de vie, et c’est un bonheur ! Surtout que le monsieur n’est pas dénué d’humour, loin de là…

 

Mais que serait un salon sans ses visiteurs ? Bon, là, c’est un peu le gros couac de l’organisation de ce premier salon du SIEL de Paris. En effet, pour des raisons de sécurité, pas plus de 500 personnes ne pouvaient être au 18ème étage… J’ai donc des visiteurs qui sont arrivés trempés sur mon stand après être restés trois quarts d’heure à patienter sous la pluie. Et d’autres qui m’ont dit avoir rebroussés chemin… Pas très convivial tout cela… Mais bon, je pense (j’espère !) qu’il s’agit d’erreurs de jeunesse et que le SIEL de Paris saura écouter les critiques qui lui sont faites afin de proposer un salon encore meilleur la prochaine fois !


Car il était bien ce salon ! J’ai pu enfin rencontrer des gens que j’aime beaucoup sur Facebook, comme Raphaël Azad, ou encore Stéphanie de Mecquenem (rappelez-vous j’avais fait un billet sur son premier roman !) dans sa jolie robe (clin d’œil privé !), sans parler de la volubile Valérie Rocheron des éditions Plume en Herbe. Et désolé pour ceux que j’oublie, nous étions tellement nombreux ! J

Par contre, je n’oublie pas que ma Dream Team était là !

Dedicace-BNF-SIEL-1388.JPGSophie a encore fait un coach parfait pour l’occasion, m’aidant à « me r’grouper » comme je dis parfois afin de ne rien oublier pour que tout se passe bien durant le salon. Elle a assuré un max le jour J !

Sabine est montée de sa belle province pour se jeter sans hésiter sous la pluie parisienne, tout ça pour venir m’encourager (et rencontrer aussi tous les auteurs et éditeurs qu’elle connaît !). Comme d’habitude je regrette qu’elle reparte aussi vite… Tout en sachant qu’un prochain rendez-vous nous réunira bientôt !

Enfin Elisabeth est venue le dimanche faire une série de photos. On a beaucoup ri… Et son talent parle dans ce billet !

Et Ingrid ? Ah vous avez remarqué vous aussi… hi hi hi… Elle était tout excusée de ne pas avoir pointé le bout de son nez : on a toutes des vies bien remplies sans que j’y mette en plus mon grain de sel ! ;-)

Enfin, dans un salon, il y a les anecdotes… Le lecteur farfelu dont on ne comprend pas toute l’étendue de la pensée… La lectrice de la dernière seconde, adorable, pleine de questions (hmmm… un auteur en devenir ?) qui promet de suivre ma carrière (si vous vous reconnaissez Madame, n’hésitez pas à me le signaler dans les commentaires !). Les amis de FB qui débarquent et que je ne reconnais pas (j’ai un réel problème avec les photos qui sont pour moi des supports peu parlants tant que je ne connais pas la personne en vrai !)… Et tous ceux qui passent pour piocher un bonbon sur mon stand !

Ah, et puis j’oubliais ! LA TOMBOLA !

Oui oui, plein de gens ont laissé leur bon de participation dans une enveloppe. Rassurez-vous tous : le tirage au sort n’a pas encore eu lieu, j’ai trop de travail et pas assez de temps pour faire ça bien. L’enveloppe est donc toujours dans la valise, avec les bouquins et les bonbons que je n’ai toujours pas rangés ! hi hi… On va donc patienter un jour ou deux encore, histoire d’avoir une soirée au calme avec les enfants, et le petit dernier tirera au sort le gagnant sous l’œil attentif de ma webcam ! J

En résumé, je garde un bon souvenir de ce salon, malgré une organisation imparfaite. C’est vrai que je ne suis pas non plus une habituée des salons et des dédicaces : c’est donc difficile pour moi de juger. Et puis je ne le veux pas non plus : j’ai accueilli mes lecteurs, vendu une dizaine de livres, rencontré des gens adorables, et je repars avec des images plein la tête et des amis plein le cœur… Je n’en demanderai pas plus !

 

★★.·¯`★ Bonne lecture ★¯`·.★★

Ҡяɪиε

 

Karine-Carville.JPG

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 21:32

bnf-paris.jpgMais non, mes blogonautes, ne commencez pas à paniquer : ceci n'est pas ma nécrologie ! (enfin j'espère !)


Je voulais juste ce soir vous annoncer une très bonne nouvelle, nouvelle que mes amis facebookiens ont certainement déjà démasquée : je vais aller faire une dédicace à la Bibliothèque Nationale Française, en toute simplicité of course ! :D


Là, vous vous dites : "Keuwa ?* Karine est dans le top five des people écrivains célèbres et on ne m'avait pas averti, moi son blogonaute fidèle et attentif ? Horreur !"

Allons, allons, calmez-vous : même si je vous annonce ça avec mon petit doigt en l'air, je suis toujours aussi méconnue qu'hier, je vous rassure ! Mais peut-être le serais-je un peu moins demain, qui sait ?

En tout cas, la nouvelle est tout de même de taille : me voici projetée dans un lieu privilégié habituellement fermé au grand public, en compagnie de 450 autres auteurs dont certains, il faut l'espérer, sont bien plus connus que moi et attireront les foules !


C'est l'Association SIEL de Paris qui organise ce monstrueux événement. Le SIEL de Paris est une association loi 1901 qui a pour but de promouvoir les écrivains indépendants, libraires et nouvelles maisons d’édition, de faciliter la publication et la diffusion des œuvres ainsi que de créer les conditions d’un meilleur accès à la lecture d’œuvres originales pour le grand public.

 Alléchant non ?


LA couvertureQuant à déplacer les foules, j'apporte tout de même ma petite pierre à l'édifice puisque le lancement de mon tout nouveau recueil de nouvelles aura lieu durant le Salon ! Oui, c'était bien évidemment calculé, vous l'avez compris. Mais quoi de plus convivial que de vous inviter à venir retirer votre ou vos exemplaire(s) de La vieille dame, le Rien... et les autres dans un lieu prestigieux et vous permettre de découvrir d'autres auteurs ?


Alors je compte sur vous !


Je serai présente derrière mon petit stand de 80 cm de diamètre de 11 heures à 17 heures le samedi 6 novembre ET le dimanche 7 novembre. Venez donc papoter avec moi, récupérer votre livre que je dédicacerai pour l'occasion, et surtout M'AIDER A SURVIVRE AU MILIEU DE TANT DE MONDE !! hi hi hi ...


Alors rendez-vous le week-end du 6 et 7 novembre 2010, au 18ème étage de la BNF (Tour T2 – Quai François Mauriac – Paris 13ème), dans la salle Belvédère !


Et d'ici là, n'hésitez pas à remplir votre bon de commande... ou à m'acheter une tablette de chocolat au lait (ça c'est pour la survie dont je vous parlais précédemment !! lol).


A très bientôt donc, "en vrai", au SIEL !!

 

★★.·¯`★ Bonne lecture ★¯`·.★★

Ҡяɪиε

 

* Spéciale dédicace à Mélina !

Partager cet article
Repost0
24 mai 2009 7 24 /05 /mai /2009 22:46
C’est grand, et bien rangé une salle des fêtes dédiée à la représentation d’artistes en tout genre ! Je suis accueillie par des gens charmants qui me place en A3 (touchée !).

OK, je suis au fond de la salle, mais je me trouve juste devant l’estrade où Charlotte Noyelle expose des œuvres qui me plaisent beaucoup. Au moins, si jamais je venais à m’ennuyer je pourrai me perdre dans la contemplation de ses productions artistiques…



Je m’installe tranquillement : les roses de mon jardin atterrissent dans un vase, les livres sont posés sagement devant moi, ainsi que les commentaires de quelques-uns de mes lecteurs. Je crois que je suis la seule de tout le salon à faire cela, sans parler de la soucoupe de Haribo qui s’offre aux badauds. Mais tout cela est avant tout un clin d’œil à Michel qui, à travers ces quelques préparatifs, est encore un peu à mes côtés il me semble…


Me voici donc prête à me délecter du spectacle alentour.


Je suis assise à côté de Mabrouk Rachedi et Habiba Mahany. Je découvre deux jeunes auteurs plein de vie, sympathiques, qui mettent un peu d’animation dans l’allée A (coulé !). J’admire aussi avec quelle facilité Mabrouk harangue les passants, toujours avec un trait d’humour… De l’autre côté, une écrivaine réussit à capturer dans sa toile tous les gens qui ont le malheur de lui adresser le début d’un sourire. Je suis hypnotisée par son culot, son bagou, la dextérité dont elle fait preuve pour rebondir immédiatement sur les différents sujets de ses livres… Je comprends très vite que je suis bien plus douée pour refiler mes fraises tagada que mes romans : devrais-je chercher une place chez Haribo ?

Sans parler des lecteurs qui défilent devant nos stands. Les furtifs qui passent en mode lunettes noires et pas rapides ; les timides qui vous adressent un sourire sans oser vous regarder ; les dubitatifs devant cette sous-littérature sentimentale qui s’offre à leurs yeux…
A côté de moi, une lectrice s’est de nouveau emmêlée dans les mailles du filet de la redoutable retraitée.
- Celui-ci est un roman d’amour vous savez…
- Non, les romans d’amour ne plaisent pas trop à ma fille, contre-attaque la lectrice.
- Certes, mais là il y a beaucoup de recherche historique…
- Les romans d’amour ne sont pas… (et là, stupéfaite, et visiblement bien enquiquinée, la dame se rend compte qu’à moins d’un mètre d’elle se trouve une auteure de roman d’amour !!) … heu… Je veux dire… Pas assez… recherché… ?
Je me gondolais sur ma chaise !

Et puis voilà une autre femme qui s’arrête devant Mabrouk. Immédiatement, le jeune auteur tente de communiquer avec elle…
-    Je veux lire, pas parler ! lui répond sèchement sa potentielle future lectrice.
Je me demande si je ne pourrais pas faire ça aussi aux gens qui s’arrêtent devant mon stand : « Je veux écrire, pas discuter ! » leur lâcherais-je alors avec dédain… Du jamais vu ! Je ris de nouveau sous cape, partageant mon hilarité avec mon amie Anne-Sophie qui n’en revient pas non plus !

Heureusement, il y a aussi tout plein de gens sympathiques qui passent… La plupart se font capturer à côté de moi. Il faut dire que le bagou de ma voisine ne se tarit pas. Je l’admire de plus en plus au fond : je crois qu’il me faudrait publier une bonne cinquantaine de livres avant de réussir à avoir autant d’aplomb !

Sabine Lautret tient parole et vient me faire la bise sur le stand. C’est toujours un moment extraordinaire de rencontrer enfin « en vrai » une amie de Facebook. Elle prend le temps de me montrer le futur support des romans modernes : le ebook. Je suis rapidement convaincue que la lecture sur ce support doit être bien agréable… Mais bon, Noël est encore loin, pffff !!



Beaucoup d’amis viennent me voir : c’est la fête dans l’allée A ! Un instant je crains que la sécurité ne s’en mêle jusqu’à ce qu’un homme de stature imposante ne les dissuade d’intervenir. Je suis sauvée : je peux continuer de papoter avec ceux que j’aime ! Je suis cependant forcée de pousser un peu le géant pour qu’il laisse passer ma plus fidèle lectrice et amie Sophie qui tente désespérément de rejoindre mon stand assailli par une bonne centaine de retraitées hystériques…

Bon, je le reconnais, j’ai un peu merdouillé au départ sur le racolage des lecteurs. Au début, je leur proposais d’acheter mon livre pour l’offrir à la fête des mères. Perdu. Les dames fondaient toutes en larmes et me narraient par le détail le décès abominablement long et pénible de leur maman l’an passé. Alors, je me suis ressaisie : et la fête des grands-mères ? Hélas, leur jour de gloire annuel est déjà passé et elles me répondaient souvent qu’elles n’étaient pas certaines d’être encore là dans un an, tout en me narrant le récit édifiant de leur dernière biopsie du foie.. Brrrrr…

Au final, je me suis rabattue sur l’arrivée de l’été et l’envie de lire un bon roman sur la plage. Ça ne fonctionne pas mieux que le reste, mais au moins je n’ai pas à écouter l’énoncé de la dernière ordonnance de ces chères retraitées ;-)

Je rencontre aussi une charmante créatrice de bijou, Murielle Elbaz avec qui je sympathise et qui a la gentillesse de m’acheter l’un de mes romans.

L’après-midi se déroule calmement, dans une chaleur qui devient étouffante. Il fait très beau dehors et le thermomètre affiche 28°C. Plus tard, j’apprendrai que le Salon a reçu deux fois moins de visiteurs que les années passées. Je pense que la chaleur et le long week-end de l’ascension y sont pour beaucoup…
Je finis par remballer mes petites affaires, ravie d’avoir pu rencontrer tant de gens charmants et d’avoir passé un bon après-midi. Un grand merci à Suzanne, organisatrice de ce bel événement.

Un seul regret comme d’habitude : je n’ai pas pu aller faire tout le tour du salon pour partir à la découverte des autres auteurs… La prochaine fois, j’emmène mon clône ! (en espérant que l’Association pour la Défense des Clônes, présidée par Mabrouk Rachedi en personne, ne me tombe pas sur le dos !)


Bonne nuit à tous !

K.
Partager cet article
Repost0
24 mai 2009 7 24 /05 /mai /2009 10:08
Bonjour mes blogonautes !

Ce matin j'ai un peu l'impression de partir en vacances : la valise est ouverte devant moi et je dois la remplir avec le nécessaire de l'écriveronne... Mais que va-t-il me falloir cet après-midi pour installer mon petit bout de table pour la dédicace de Le roman de Marjolaine ?

La dernière fois, à Paris, c'est Michel Champendal, mon éditeur, qui organisait tout. J'étais arrivée tranquillement, les "mains dans les poches", et avais pris place derrière la table.

Mais cette fois-ci, ni Michel ni aucun autre membre de ma maison d'éditions ne sera à mes côtés car c'est le souhait des organisateurs : dehors les éditeurs, place aux écrivains ! Alors, que prendre?

Tout d'abord, il me semble qu'une vingtaine d'exemplaires de mon roman avec deux stylos qui fonctionnent bien est une base minimaliste incontournable... Parce que je ne vais pas dédicacer la table au chalumeau tout de même !

Ensuite, je compte couper quelques roses de mon jardin pour décorer mon espace et les offrir à de potentiels lecteurs qui auraient l'extême amabilité d'acheter mon roman. Ill me faut donc aussi mon sécateur, et du papier d'aluminium pour protéger les doigts de mes acheteurs des épines coriaces de mes rosiers ! ^^

Je compte aussi mettre un petit récipient avec des fraises tagada. Et oui : un peu de douceur dans ce monde de brutes ne peut faire de mal à personne ! Et puis cela peut inciter les gens à s'arrêter pour papoter un peu...

Enfin, je pense mettre quelques-unes des très belles phrases que vous m'avez écrites concernant mon roman, parce que vous avez vous aussi une belle plume !!

J'ai encore quelques petites idées en réserve, mais je ne vous dévoile pas tout ce matin : venez donc voir ça cet après-midi. Je vous rappelle l'adresse :
Salle des Fêtes d'Enghien-les-Bains
18 av de la Ceinture
Enghien-les-Bains (95)


Allez, j'y retourne !

K.
Partager cet article
Repost0
13 mai 2009 3 13 /05 /mai /2009 12:47
Bonjour mes chers blogonautes !

Je vous annonce aujourd'hui très officiellement que je serai en dédicace pour Le roman de Marjolaine le dimanche 24 mai après midi au Printemps des Ecrivains et des Artistes qui se déroulera pour la troisième fois à Enghien. C'est le moment de venir chercher mon roman si vous le l'avez pas encore lu (Quoi ? Est-ce possible qu'il existe des poches de résistance dans l'univers où des rebelles n'auraient pas encore parcouru les pages de ce fantastique chef d'oeuvre ?! hi hi hi ...), et surtout venir papoter avec moi (sinon je vais me sentir toute seuuuule ! Allez, soyez sympa, faites votre BA de l'année ! ).

Bref, ce devrait être super chouette car il va y avoir beaucoup d'artistes à découvrir !

A très bientôt donc !
Karine


Partager cet article
Repost0